Le Policier qui rit, Maj Sjöwall et Per Wahlöö

Collectif polar : chronique de nuit

Le livre : Le policier qui rit  de  Maj Sjöwall & Per Wahlöö ; traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Michel Deutsch ; révisé à partir du suédois par Benjamin Guérif ; préfaces de Jonathan Franzen, Sean et Nicci French. Paru le 21 octobre 2020 dans une nouvelle édition chez Rivages, collection Rivages noir. 9€20. (333 p.) ; 17 x 11 cm

4e de couv :

Le policier qui rit

Stockholm, 1968. On découvre avec stupeur le bus de la ligne 47 criblé de balles. Seul l’un des passagers a survécu mais il est plongé dans un coma profond. Parmi les victimes, Àke Stenstrôm, un adjoint de l’inspecteur Martin Beck. Que faisait donc cet officier de police dans un autobus où il n’avait aucune raison de se trouver ? Martin Beck et son équipe vont tenter de résoudre cette énigme.

Les auteurs : Maj Sjôwall (1935-2020) et Per Wahlôô (1926-1975) ont formé l’un…

Voir l’article original 856 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s