👁 « Hong Kong, citĂ© dĂ©chue » de Lau Kwong-shing (Rue de l’Ă©chiquier, 2021)

Les miscellanées d'Usva

Traduit du chinois par Bertrand Speller.

Hong Kong n’est plus l’exception qu’elle Ă©tait et qui permettait aux opposants chinois d’avoir un cadre de protection, un espace d’expression. Hong Kong n’est plus l’exception qu’elle Ă©tait et toute sa population est dĂ©sormais soumise au systĂšme autoritaire et ultra contrĂŽleur chinois.

QuatriĂšme de couverture : « Pendant des jours, des semaines, des mois, ils ont dĂ©filĂ© dans les rues, leur dignitĂ© pour seule armure face Ă  la tyrannie. Chacune de leurs banderoles affichait le mĂȘme mot d’ordre, dĂ©sormais interdit par l’oppresseur : LIBÉREZ HONG KONG. »

Nous avons suivi Ă  travers le monde le combat des Hongkongais pour la dĂ©fense de leurs droits et libertĂ©s ainsi que pour leur souhait de dĂ©mocratie. Nous avons vu avec un chaud sentiment de fraternitĂ© et une peur au ventre – comment ne pas craindre un nouveau Tiananmen – les foules dĂ©fier l’autoritĂ© en place et les forces de l’ordre


Voir l’article original 474 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s