Transchaco, Alain Keralenn

Collectif polar : chronique de nuit

Transchaco d’Alain Keralenn paru le 24février 2021 en auto-édition chez Publishroom Factory ; 17€50 ; 242 pages ; 14cm x 21cm.

4ème de couverture

Une macabre trouvaille. Un riche mécène. Une légende qui a traversé les siècles. Voici la trame d’un récit qui parcourt les grandes étendues du Chaco paraguayen, entre paysans mennonites et indigènes insoumis. Julien, jeune ethnologue en quête d’une destinée, s’engage dans ce périple avec l’enthousiasme du néophyte. Il rencontre sur sa route de fortes personnalités, qui ont moins de scrupules que lui. Les rivalités qui s’expriment ici – luttes pour les terres, antagonismes des cultures – peuvent mener loin, jusqu’au crime. La naïveté de Julien lui sert un temps de bouclier. Mais les événements se chargeront de lui montrer que les plans les mieux établis ne pèsent pas lourd lorsqu’ils sont confrontés aux codes d’une société âpre et rude.
L’auteur  : Alain Keralenn a beaucoup voyagé…

Voir l’article original 710 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s