Nouveau départ, Elizabeth Jane Howard

Pamolico - critiques romans, cinéma, séries

Ce quatrième tome de la saga des Cazalet démarre doucement, à travers les yeux des trois frères qui bientôt laisseront place aux épouses, aux filles, et aux autres, une focalisation après l’autre comme l’auteure aime à le faire.

Ainsi, peu à peu, les histoires se remettent en place, chaque personnage impose sa présence sans outrepasser son rôle, les relations familiales se déployant une fois encore dans toute leur complexité alors que les Cazalet prennent chacun un nouveau départ, loin de Home Place, cocon rassurant bruissant des cris des enfants aujourd’hui adultes. Londres est désormais le théâtre de leur vie, de rencontres inattendues et de séparations qui couvaient depuis de longs mois, relatés dans Confusion. L’existence des héros et leur esprit sont en cela semblables à la capitale ravagée par le Blitz, devant être reconstruits lentement, les stigmates de la guerre effacés avec les mois et les années passant…

Voir l’article original 351 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s