Aujourd’hui comme hier, Mary Beth Keane

Pamolico - critiques romans, cinéma, séries

Il n’y a pas d’âge pour aimer. Peter et Kate sont voisins et amis depuis leurs plus tendres années: le temps et, bientôt, la distance, n’y changeront rien. Alors qu’ils ont quatorze ans, un drame se produit qui séparera les deux adolescents et bouleversera la vie de leur famille respective. Anne, la mère de Peter est névrosée, secrète, silencieuse et Brian, son mari, boit. Quant aux parents de Kate, ils sont simples et affectueux, élèvent leurs trois filles avec amour et bonheur. Brian et Francis travaillent au NYPD et ont été coéquipiers avant d’emménager dans la même rue, mais les deux foyers n’entretiennent aucun rapport si ce n’est l’amitié indéfectible qui unit Peter et Kate. Aujourd’hui comme hier, ils prennent soin l’un de l’autre, font partie de l’existence de l’autre, quel que soit ce qui a pu ou pourrait se produire. Ainsi le fardeau représenté par le passé est…

Voir l’article original 230 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s