De pierres et de sang d’André Jacques

Collectif polar : chronique de nuit

De pierres et de sang d’André Jacques paru le 16 septembre 2021 aux éditions Le mot et le reste ; 23€ ; (490 pages) ; 15x 21cm.
4ème de couverture
Alexandre Jobin coulait des jours paisibles à Montréal avant qu’un fantôme du passé ne déboule dans sa boutique d’antiquités. Blessée et poursuivie par des hommes de main russes, Julie Dorval tape à sa porte, en souvenir de leurs années de service dans l’armée canadienne. Elle lui raconte le vol d’un lot de pierres précieuses qu’elle a planifié dans la mine qui l’employait et son besoin impérieux de rejoindre La Mecque des diamantaires : Anvers. Traquée par la police, ses patrons véreux et les services secrets français, elle s’envole pour l’Europe, laissant sur sa faim un Jobin prêt à reprendre du service. Heureusement, la DGSE pense qu’il est le seul à pouvoir la retrouver et l’envoie à sa recherche. S’engage alors une…

Voir l’article original 971 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s