On ne choisit pas sa famille de Cécile Pellault

Collectif polar : chronique de nuit

L’auteur joue avec les mots qui rebondissent à chaque page dans un subtil mélange.

Le livre: On ne choisit pas sa famille de Cécile Pellault Paru le 30 juin 2021 en auto édition 187 pages, 15 x 18 cm,

4ème de couverture :

Une mère qui adopte sa quatrième grand-mère, une cheffe qui l’assigne à des missions improbables, un mari en crise de paternité aiguë, la semaine de Camille n’était tout simplement pas assez chaotique…

Le coup de fil de son frère d’une prison en Floride achève le rêve de Camille d’une vie et d’une famille ordinaires.
Elle devra compter sur les compétences de chaque membre de son invraisemblable famille à l’arbre généalogique greffé pour tirer son frère de la geôle où il est retenu par des autorités locales obsédées par la lutte antiterroriste.

Son cousin Mike, ses meilleurs amis Marie et Justin, ses grands-mères Leti et Maria, Oncle…

Voir l’article original 848 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s