J’entends ta voix de Kim Young-ha:

Collectif polar : chronique de nuit

En voyage avec Collectif Polar et Cécile

Départ pour la Corée

J’entends ta voix de Kim Young-ha. Le livre le plus dur, le plus noir que j’ai lu de cet auteur prolifique.


Le livre : J’entends ta voix de Kim Young-ha. Paru en 1er octobre 2015 aux éditions Philippe Picquier. 19,50 € ; (320 pages) ; 21×13 cm. Roman traduit du coréen par Kim Young-sook et Arnaud Le Brusq.

Poche paru le 24 aout 2018 aux éditions Picquier Poche. 9,00 € ; (320 pages); 11×17 cm.

4ème de couverture :

Enfant abandonné des hommes, Jeï découvre très tôt qu’il possède le don de capter, de sentir la souffrance des autres, objets, animaux ou humains. A quinze ans, vagabond dans les rues de Séoul, il s’invente un mode de vie proche de l’ascèse, se nourrissant de riz cru, lisant des livres trouvés parmi les ordures, et devient le leader…

Voir l’article original 601 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s