A la trace, Deon Meyer

Collectif polar : chronique de nuit

En voyage avec Collectif Polar

Et si on partait pour le continent africain.

direction l’extrémité australe de Afrique subsaharienne

Si on découvrait l’Afrique du Sud


Le livre : A la trace de Deon Meyer, traduit de l’anglais (Afrique du Sud) par Marin Dorst. Paru le 2 février 2012 chez Seuil Policier. Réédité en poche au Point le 8 mai 2013. 8€95. (732 pages) ; 18 x 11 cm.

4e de couverture : 

A la trace

L’Afrique du Sud est un labyrinthe dangereux où se perdent les traces des plus redoutables prédateurs. Il faut des hommes sauvages comme Lemmer pour espérer s’en sortir. Un trafic de rhinocéros noirs le conduit sur la piste d’un trafic international, mettant en jeu Al-Qaïda. Sa route croise celle de l’ancien policier Mat Joubert, de l’innocente Milla. Tous sont traqués par plus menaçants qu’eux et leurs destins vont se mêler en un inextricable puzzle.

« Je ne…

Voir l’article original 760 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s