OSS 117 : Alerte rouge en Afrique Noire, Nicolas Bedos

Pamolico - critiques romans, cinéma, séries

L’espion prodigue en Afrique Noire

Hubert Bonisseur de La Bath, alias OSS 117 est de retour, toujours aussi misogyne, raciste, plein de préjugés en tout genre, indécrottable giscardien effrayé par les communistes et indéfectible ami des bêtes. Cette fois, il est chargé de voler au secours d’une nouvelle recrue, OSS 1001. Serge, jeune et à la pointe de la mode (de l’époque) – après tout il laisse sa part féminine déteindre sur son look pour le plus grand bonheur de ces dames – a atterri en Afrique deux semaines plus tôt et n’a pas donné signe de vie depuis… Sa mission? Étouffer la rébellion qui couve et priver les insurgés de leurs armes pour garantir une victoire de la démocratie, celle du président Koudjo Sangawe Bamba, certain d’être élu avec 84% des voix et le soutien de la France.

Le portrait d’une époque, fidèle caricature

Outre l’humour noir, bête et…

Voir l’article original 595 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s