Solos, David Weil

Pamolico - critiques romans, cinéma, séries

Acteurs en solo face à la caméra

Les sept épisodes de Solos mettent en scène des acteurs connus et reconnus – d’Anne Hathaway à Morgan Freeman en passant par Helen Mirren ou encore Uzo Aduba, la fameuse Crazy Eyes d’Orange Is the New Black – qui sont seuls face à la caméra, ou face à eux-mêmes, dédoublés voire démultipliés dans le huis-clos des trente minutes que dure un chapitre.

David Weil et ses questions très humaines

Presque dystopique, cette série imagine un futur proche qui permet aux scénaristes d’évoquer des questions ayant trait à notre humanité. Les souvenirs, la légitimité de l’existence de chacun, l’ampleur de l’effet papillon, le ratio bienfaits-risques, ou autant de facettes de la vie sur Terre qui sont abordées par David Weil. Si chaque épisode est indépendant, ils sont cependant liés par ces interrogations existentielles et tous traversés par des…

Voir l’article original 178 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s