Racailles, Vladimir Kozlov

Collectif polar : chronique de nuit

En voyage avec Collectif Polar

Direction la Russie


Le livre : Racailles de Vladimir Kozlov, traduit du russe par Thierry Marignac. Paru le 21 janvier 2010.  18€ (250 p.) ; 21 x 14 cm

4e de couv :

Chronique noire d’une bande de gopniks dans une cité crasseuse de l’Union soviétique au temps de la Perestroïka. Ecole, castagne, baise et alcool font le quotidien de ces adolescents bas du front, sans éducation ni avenir, pour qui seule compte la loi du plus fort.

Un récit sans lumière et sans rêve, sans jugement ni compassion, rapporté dans un langage minimaliste, cru et argotique ; une histoire de brutes racontée dans une langue de brute. « Une littérature autochtone. »

L’auteur : Vladimir Kozlov est né en mars 1972 à Moguilev, Biélorussie.Elevé dans un quartier prolétaire de Biélorussie, Vladimir Kozlov fréquente à l’école soviétique avant de rejoindre l’Institut de construction mécanique de Moguilev. Mais c’est ensuite vers des…

Voir l’article original 907 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s