La mélancolie de la résistance Laszlo Krasznahorkai

La viduité

De l’imminence comme représentation de l’Apocalypse, de la dingue projection astrale comme image d’un monde chaotique, en proie à la dislocation, à la décomposition, à la disharmonie. Large fresque de l’inquiétude, de la paranoïa où se confrontent d’erronées représentations du monde, autant de désespérées tentatives de mettre en ordre le chaos cosmique, La mélancolie de la résistance ou le heurt de nos discours, la recomposition de nos auto-analyses, de nos résistances plurivoques. Un grand roman de l’immense Krasznahorkai.


Voir l’article original 1 153 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s