Une deux trois Dror Mishani

La viduité

Le désir de dialogue, de découvrir, séduire et subjuguer l’autre jusqu’au meurtre. Dror Mishnani explore les méandres de nos solitudes, ce que l’on fait pour croire y échapper, ce que l’isolement signale de nos sociétés. Une deux trois, un polar d’atmosphère, un aperçu de la déraison de nos justifications mentales et, au final, une lente montée de la manipulation.


Voir l’article original 373 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s