L’engrenage du mal de Nicolas Feuz

Collectif polar : chronique de nuit

L’engrenage du mal de Nicolas Feuz paru aux éditions Slatkine et Cie le 28 mai 2020 .  19€. (299 pages ) ;  21 x 15 cm. Réédité en poche le 21 avril 2021 chez Le Livre de Poche; Thriller n° 36170. 7€40. (250 p.) ; 18 x 11 cm
4ème de couverture :
Frontière franco-suisse. Quatre hommes sont enlevés et séquestrés dans des moulins souterrains désaffectés. Ils ne se connaissent pas. L’eau monte, menaçante. Ils ont une heure, pas plus, pour découvrir ce qui les unit. Le procureur Norbert Jemsen et sa fidèle greffière Flavie Keller reprennent du service. Leur amie inspectrice Tanja Stojkaj a besoin d’aide pour retrouver celui qui a détruit sa famille.

Une fin d’été caniculaire qui transpire la vengeance, un mois de janvier polaire où la justice relève les compteurs… Entre ces deux temps s’installe un aller-retour oppressant, réglé comme une montre à complication.

L’auteur…

Voir l’article original 655 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s