Nomadland, Chloé Zhao

Pamolico - critiques romans, cinéma, séries

Les États-Unis, un Nomadland

Nomadland ou un pays de vagabonds, d’hommes et de femmes allant d’un endroit à l’autre, en quête d’or et de lumière, de bonheur. Fren (Frances McDormand), elle, a renoncé à la chaleur d’un foyer, même, semble-t-il à l’espoir d’être à nouveau heureuse un jour. Son mari est mort il y a peu, et elle a été contrainte de quitter Empire, ville rayée de la carte, radiée de l’humanité, à partir du moment où la centrale qui la faisait vivre a fermé. Elle habite désormais dans son van aménagé, baptisé Vanguard, roulant au gré des emplois saisonniers auxquels elle peut prétendre. La caméra ne quitte pas Frances McDormand, sauf pour embrasser les étendues enneigées ou embrasées du pays des rêves et de la liberté. Les travellings suivent sa camionnette brinquebalante, offrant une rupture monotone dans son quotidien qui l’est tout autant, entre désert et entrepôts…

Voir l’article original 436 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s