Daniel Keyes, Les mille et une vies de Billy Milligan

ThésauRex

Ohio. Un homme est accusé de trois viols, voire quatre. C’est Billy Milligan, 26 ans, cheveux bruns, yeux bleus. Il est reconnu de ses victimes, enfin presque : l’un est sûre d’elle tandis que les autres doutent, son physique a évolué depuis les viols. Sa physionomie également. Il semble parfois apeuré, parfois très sûr de lui. Il adopte un accent britannique aussi souvent qu’un accent slave. Le seul problème : il n’a aucun souvenir des viols.

Les psychologues et ses avocats s’inquiètent : Billy Milligan semble habité. Il semble tiraillé entre plusieurs personnes, est-ce un acteur ou un comédien qui joue différents personnages ? Les professionnels face à lui se divisent. Quant à lui, il est perdu, complètement déboussolé, sa mémoire flanche, il s’endort par intermittence. Il se réveille dans des lieux inconnus ; ses proches évoquent des actions dont il n’a aucun souvenir. Qui est vraiment Billy Milligan ?

Voir l’article original 336 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s