Dog island : Mémoires de l’île aux morts, Michel Moatti

Collectif polar : chronique de nuit

Le livre : Dog island : Mémoires de l’île aux morts de Michel Moatti.Paru le 3 juin 2021 chez  HC éditions, Hervé Chopin éditions. 19€.  (358 pages) ; 23 x 15 cm
Ce qu’on dit l’éditeur : 
Sur Dog Island, les secrets sont bien gardés :  » Personne n’entre, personne ne sort « , comme dit la devise au-dessus du mémorial érigé autrefois sur  » l’île aux morts « .
Dog Island : une île sanctuaire, à moins de dix-huit kilomètres de Manhattan. De la Guerre de Sécession à 1940, elle a servi de pénitencier à ciel ouvert. Potter’s Field, l’immense plaine qui occupe un tiers de l’île est devenu le plus grand cimetière d’Amérique, où un million de personnes ont été ensevelies : les prisonniers confédérés, puis tous les morts anonymes et les indigents des hôpitaux et des asiles de l’état de New-York.
Au début de la Guerre Froide, Dog Island…

Voir l’article original 579 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s