Girl, Edna O’Brien

Pamolico - critiques romans, cinéma, séries

Un récit bouleversant

Maryam est Nigériane et catholique. C’est elle qui relate son aventure, au présent, puis au passé, puis au présent, les temps semblant se superposer sans cohérence, tous décrivant la vie de la narratrice, toutefois présentée de manière linéaire. Le point de départ de toute son histoire qui, pourtant, existait avant la violence, la peur, le sang, la douleur, c’est son enlèvement par Boko Haram. Avec d’autres filles de son école, la jeune adolescente est séquestrée, mise au travail forcé, violée à de multiples reprises, puis mariée et engrossée. Elle dira à sa fille, Babby, qu’elle est trop jeune pour être sa mère. Une enfant avec une enfant, encombrée de cette présence trop lourde à porter, encore davantage dans la forêt où elle échoue après s’être enfuie. Les arbres sont menaçants, l’ombre les guette, elles et leur compagne de route. Les serpents, les baies empoisonnées, la faim…

Voir l’article original 249 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s