Les Quichottes, voix de la Laponie espagnole Paco Cerdà

La viduité

Plongée, un rien trop chiffrée à l’occasion, dans une des zones européenne en voix de désertification : la Serrania Celtibérica. Paco Cerdà, sous la forme d’une enquête journalistique qui se joue de références littéraires, donne voix aux habitants, aux résistants, de cette vaste zone espagnole peu hospitalière, il fait entendre l’isolement de villages à la mort programmée. Les Quichottes porte alors une interrogation sur la voix prétendument unique de l’urbanisation systémique de nos vies.


Voir l’article original 613 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s