Lascaux ou la naissance de l’art Georges Bataille

La viduité

Livre lumineux, magnifique, sur l’exaltation première, ludique, de la pure expression artistique. Tout Georges Bataille semble être dans cet essai sur Lascaux : sa recherche éperdue de la transgression, du jeu, de la dépense sans ici insister sur la souillure ou la joie suppliciante. Toujours brillant non spécialiste, parfaitement impliqué dans son sujet, Bataille s’attache aux instants initiaux et décrit parfaitement le mystère et la fascination – vague et inextricable comme tout expression du tout autre – que continue à susciter Lascaux.


Voir l’article original 780 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s