La quiche fatale – M. C. Beaton

Jours d'humeur

La quiche fatale (Agatha Raisin enquête) – M. C. Beaton – Albin Michel

(même mes photos n’ont pas la pêche en ce moment…)

STOP ! INUTILE ! Je sais ce que vous allez dire. Et vous auriez tort.

M. C. Beaton (qu’en l’absence de biographie, je soupçonne fort d’être un pseudo dissimulateur ; pléonasme ?) n’obtiendra jamais le prix Nobel de littérature, je vous en fiche mon billet. Ce n’est pas son but, loin de là.

Son but, en dehors de gagner des sous, est de distraire. Et sincèrement, c’est réussi.

Légèreté, humour simple, personnages truculents, intrigue bancale. Un petit délice. Trois heures de lecture loin des horreurs de ce monde, des malversations politiques, des dingos du dogme et du virus autoproclamé emmerdeur numéro 1.

Vous n’aurez pas besoin de dictionnaire, ni de traité de criminologie, ni d’explications philosophiques à la mords-moi-le-nœud, ni d’aspirine. Agatha Raisin est un îlot hors…

Voir l’article original 123 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s