Le vieux qui voulait sauver le monde – Jonas Jonasson

Jours d'humeur

Le vieux qui voulait sauver le monde – Jonas Jonasson – Pocket (Presses de la cité)

Il est très rare, et par conséquent très précieux, qu’un roman me fasse rire. Malheureusement, ce ne fut pas le cas avec celui-ci. Pourtant, c’est d’un cœur léger et confiant que j’abordais les nouvelles aventures du centenaire Allan Karlsson, ayant fait sa connaissance dans le rocambolesque,  » Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire « .

Jonas Jonasson, comme de (trop) nombreux romanciers, a cédé aux sirènes de son banquier en donnant une suite à un succès planétaire. Il aurait pu s’abstenir, même si, je le reconnais, ce livre a le mérite de faire sourire, ce qui n’est pas si mal dans la morosité ambiante. Là où Jonasson excellait dans le premier opus, cette fois le lecteur que je suis s’est senti légèrement escroqué car le principe du récit est trop attendu et…

Voir l’article original 172 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s