Hotel Andromeda Gabriel Josipovici

La viduité

La création mise en dialogue, les mots pour décrypter la réalité mise en discussion ; la vie elle-même sous le signe de l’altérité. Dans un livre diablement malin, entre essai, biographie, roman et critique d’art, Gabriel Josipovici retrace la présence de Joseph Cornell. Hotel Andromeda crée une boîte, un redoutable dispositif narratif pour interroger, à travers les horreurs de la guerre ou celles plus intimes, le langage de notre être au monde.


Voir l’article original 1 008 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s