Les chiens de l’enfer, Akio Fukamachi

Collectif polar : chronique de nuit

Aujourd’hui comme notre porte Flingue a du retard dans ses retours de lecture,

elle vous propose deux bouquins qu’elle a visiblement beaucoup aimé.

Enfin on croit.

Et on vous laisse découvrir ce matin et cet après-midi ses deux petits avis

Le livre : Les chiens de l’enfer deAkio Fukamachi. Traduit du japonais par Jacques Lalloz. Postface Jirô Kitagami. Paru le 18 mars 2021 à l’Atelier Akatombo. 20€. (471 p.) ; 21 x 15 cm

4e de couv : 

« J’ai trop de sang sur les mains. Je suis un chien enragé qui ne sait que mordre, et j’ai toujours eu les coudées franches ».

Dans les pires moments, Shôgo Kanetaka doute de pouvoir retrouver son ancienne vie de policier. Afin d’infiltrer un important gang, il a dû changer de nom et de visage. Ses traits portent les stigmates de ces quatre années au coeur de la pègre…

Voir l’article original 829 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s