Médée et ses enfants Ludmila Oulitskaïa

La viduité

De la solidité, de l’insouciance. Des retrouvailles familiales, l’été en Crimée : souvenirs et secrets reviennent et tout un siècle soviétique, dans son absurdité, défile. Ludmila Oulitskaïa trace une généalogie féminine, diagonale, faite de soutien et de compréhension à distance. Médée et ses enfants est aussi le roman des mots que l’on met sur ses sentiments et sensations.


Voir l’article original 682 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s