Indésirable Erwan Larher

La viduité

Ou la fluidité de l’identité vient troubler, réinventer, le sens de la communauté. Sam Zabriski, par fascination pour les ruines, s’installe à Saint-Airy. Sa neutralité du genre donne lieu à une étude hilare d’un petit village. Erwan Larher s’en donne à cœur joie dans la caricature, dans le pastiche du roman provincial et rural, pour doucement faire basculer son lecteur dans un roman oscillant entre le thriller et le roman politique : l’invention d’une autre communauté et ses troubles et égoïstes financements.


Voir l’article original 492 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s