« La route de Sampo » de Hwang Sok-yong (Picquier, 2017)

Les miscellanées d'Usva

Ce recueil de nouvelles en partie autobiographiques fut ma première rencontre avec Hwang Sok-yong, écrivain coréen remarquable par ses expériences de vie, ses engagements et son style littéraire extrêmement réaliste. Si toutes les nouvelles de ce recueil ne m’ont pas émues avec la même intensité, je leur reconnais un ton auquel je suis très sensible ainsi qu’un certain fatalisme, malgré tout teinté d’espoir.

Quatrième de couverture : « Deux ouvriers se déplaçant de chantier en chantier et une prostituée en fuite font un bout de chemin ensemble. Une amitié se crée entre eux qui étaient des inconnus et qui le redeviendront bientôt. Leurs espoirs et leur nostalgie auréolent ce voyage d’une poésie et d’une humanité profondes.

Les trois histoires qui complètent ce livre évoquent des épisodes clés de l’histoire de la Corée, avec une tonalité parfois autobiographique : un enfant pris dans la tourmente de la guerre civile entre le…

Voir l’article original 621 mots de plus

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s