Darwin au bord de l’eau | Jacques Damade

Les Petites Analyses

Acheter, consommer, cliquer, s’abonner, partager, influencer, être compétent, sociable, indépendant, talentueux, heureux, …

Les injonctions pleuvent, comme les retombées cendrées d’une éruption volcanique, sur notre petite caboche d’être humain post-moderne. Ainsi, si vous voulez devenir quelqu’un, il faudra devenir votre propre produit marketing. Vous recevrez une nouvelle identité. Fini les Sarah, Jean et Mustapha. Vous êtes maintenant une donnée qui clignote sur un écran d’ordinateur. L’Être profond présent en vous ? Pas « marchandable », pas vendable, donc inutile. Débarrassez-vous en et suivez les tendances. Mieux, devenez LA tendance!

En dehors de cette fabrique à la chaîne sans fin se trouve des auteurs qui ont la faculté de ralentir le temps en l’espace d’une poignée de pages. Jacques Damade est de ceux-là. J’avais déjà eu l’occasion de m’en apercevoir dans Abattoirs de Chicago et ce sentiment vient de se cristalliser avec Darwin au bord de l’eau (1).

Un petit opus qui nous…

Voir l’article original 374 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s