Le crépuscule et l’aube – Ken Follett

Twin Books

Bonjour à toutes et à tous ! Aujourd’hui, je vous retrouve pour vous parler du dernier roman de Ken Follett sorti à la rentrée 2020 que je n’ai lu que très récemment : Le crépuscule et l’aube aux éditions Robert Laffont et traduit par une armée de traducteurs (!), Cécile Arnaud, Jean-Daniel Brèque, Odile Demange, Nathalie Gouyé-Guilbert, Dominique Haas . Cet auteur a une place particulière dans mon cœur de lectrice, c’est en effet avec Les piliers de la Terre que j’ai eu ma première vraie émotion littéraire, mon premier vrai coup de cœur. Il nous avait été proposé en lecture scolaire alors que j’avais 15 ans et, loin d’être rebutée par la brique qu’il représentait, je l’avais alors dévoré en quelques jours. Ce fut une révélation et le début de ma passion pour la littérature ! J’ai alors entrepris de lire toute la bibliographie de Ken Follett qui s’est révélée plus orientée…

Voir l’article original 690 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s