La loi des lignes Hye-Young Pyun

La viduité

Itinéraires parallèles de deux femmes hantées par une dette impayable, par cette consciente dissolution de soi au cœur de ce roman tendu par une sourde inquiétude. Dans son exploration de la malveillance, La loi des lignes se révèle dans toute sa profondeur sociale. Hye-Young Pyun parvient à suggérer la folie de nos vies, leur pauvreté et leur fatalité.


Voir l’article original 507 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s