Abattoirs de Chicago | Jacques Damade

Les Petites Analyses

Le bien-être animal est une notion qui me glisse entre les doigts dès que j’essaie de la saisir entièrement. Il est évident que je suis contre la cruauté envers les animaux. Les chevaux mutilés, les chats pris pour des ballons de foot, les poulets entassés en batterie qui ne respirent jamais l’air extérieur, le gavage d’oies. Les faits parlent d’eux-mêmes et toute personne saine d’esprit reconnaît dans cette situation quelque-chose qui est proche de la démence. Dis-moi comment tu traites l’animal et je te dirai qui tu es. 😉

Et puis, à l’autre bout de la problématique, il y a les variations de différents mouvements liés à l’alimentation tels que le flexitarisme,végétarisme ou végétalisme. Tous apportant leurs lots de réponses quant à la question du bien-être animal mais réveillant aussi d’autres interrogations dont une qui me taraude particulièrement : Puisqu’il est prouvé que les plantes ont une…

Voir l’article original 630 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s