« La lumière dans les combles » de Sharon Cameron (Gallimard jeunesse, 2021)

Les miscellanées d'Usva

Toujours attentive aux publications relatives à l’histoire de la Shoah, il m’a été impossible de ne pas découvrir ce roman qui retrace l’histoire de Stefania Podgórska, jeune fille polonaise durant la guerre et devenue en 1979 Juste parmi les nations (avec sa sœur Helena).

Quatrième de couverture : « J’espère bien que vous allez m’emmener à la Gestapo. Alors je pourrai leur dire ce que je vais vous dire à vous. Que vous êtes des lâches. Et des idiots. Bien sûr que je veux cacher des juifs ! Je le reconnais. C’est la vérité. Je veux les cacher et les aider jusqu’à ce que quelqu’un décide d’en finir avec cette guerre.

Stéfania a fait le choix de résister. Quitte à payer le prix fort. »

Je suis régulièrement agacée par des romans dont l’approximation ou le ton me laissent dubitative, des romans pour lesquels j’ai parfois le sentiment qu’il s’agit…

Voir l’article original 791 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s