An Ambient mediocrity

News from Ibonoco

The Electronic Circus – Direct Lines (1981)

Une médiocrité ambiante s’est installée durablement sur l’ombre de nos Lumières les submergeant ainsi – avec notre époque, les siècles passés et notre Histoire commune – sous un flot de conneries humaines, d’inepties complotistes et de débilités approximatives. L’anonymat malsain est devenu le nouveau maître absolu de certains réseaux dits sociaux et a accouché d’une haine sans limites. De la liberté d’expression, nous sommes passés à la violence d’une parole sans verbe ni saveurs. De la liberté d’opinion, nous sommes passés à la présomption de culpabilité… Aujourd’hui, c’est gratuit ! Tu peux tout te permettre : aller cracher sur la tombe de ton voisin, de ton père, frère ou de cet inconnu que tu viens de croiser dans la rue : « C’est facile d’être audacieux dans ce pays il n’y a qu’à dire ce que tout le monde peut voir en s’en donnant la…

Voir l’article original 155 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s