Moins 18 °, Stefan Ahnhem

Collectif polar : chronique de nuit

Moins 18 °de Stefan Ahnhem, traduit du suédois par Marina Heide. Paru le 26 août 2020 chez Albin Michel Thriller. 22€90. (569 p.) ; illustrations en noir et blanc, cartes ; 23 x 16 cm.

4e de couv :

Après une course folle, une BMW plonge dans les eaux de la gare maritime d’Helsingborg. Quelques heures plus tard l’identité du passager défraie la chronique : Peter Brise, star nationale des technologies de l’information, était promis à un avenir florissant.

Que s’est-il passé ?

Et pourquoi, comme l’autopsie va le révéler, la victime était-elle déjà morte lors de l’accident, son corps congelé depuis deux mois à -18° ?

Après le succès international de Hors Cadre (prix Crimetime Specsavers en Suède) et de La Neuvième tombe, Stefan Ahnhem, star du thriller suédois, fait monter d’un cran la pression au fil d’une enquête dopée à l’adrénaline, reflet d’un paysage nordique aussi sombre qu’inédit.

Voir l’article original 759 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s