« Battue » de Lilian Coquillaud et Marine Levéel (6 pieds sous terre, 2020)

Les miscellanées d'Usva

D’un magnifique très grand format, ce roman graphique explore un sujet très intéressant : l’embrigadement dans un obscur groupuscule et la tentative d’enquête sur celui-ci, pour lever le masque porté par une organisation qui flirte avec les limites en public mais les dépasse probablament dès lors qu’il ne peut y avoir de preuves.

Présentation de l’éditeur : « Alors qu’elle mène une nouvelle vie, loin de sa contrée natale et de ses racines, Camille reçoit la visite d’Hassan, un ami d’enfance devenu journaliste. Des retrouvailles amères qui font ressurgir un passé qu’elle avait chassé depuis longtemps.

Hassan cherche à infiltrer la Grande Battue, chasse exclusive menée une fois l’an dans les montagnes de leur région par les Blanchistes, un groupuscule d’influence néo-païenne et réputé proche de l’extrême-droite. il voudrait mettre au jour ce mouvement et son idéologie, persuadé depuis toujours que cette chasse cache les complots ou les exactions…

Voir l’article original 374 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s