Fratrie Thierry Decottignies

La viduité

Agencements, échos et correspondances, de scènes cauchemars, de visions de basculement, plongée dans les hantises d’un monde – infiniment visuel – au bord de l’émeute. Dans un style explosif, inventif et limpide, Fratrie nous happe dans le domaine de la substitution, dans celui surtout de l’équivalence d’un sens toujours suspendu. Dans ce très curieux récit, Thierry Decottignies parvient à imager les intermittences de ce que nous sommes, nos fuites et nos dissipations. Laissez-vous happer par l’entropie de ses impressions.


Voir l’article original 812 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s