« Jizo » de Mato et Mr Tan (Glénat, 2020)

Les miscellanées d'Usva

Nous avons été nombreux•ses à remarquer cette couverture aux tons clairs-obscurs qui invitent à une méditation mélancolique. Un jeune garçon perdu dans une ville qui devra trouver des réponses avec l’aide d’un étrange compagnon, un moment de lecture émouvant pour les lecteurs•trices à partir de 12 ans (selon moi).

Quatrième de couverture : « Akine retrouve plus le chemin pour rentrer chez lui. Tout le monde semble indifférent à cet enfant perdu. Tous… sauf Jizo, un étrange garçon sorti de nulle part. Est-ce un enfant des rues ? Va-t-il vraiment le ramener chez lui ? A-t-il raison de le suivre dans le temple où il l’emmène ? Malgré son grand sourire, Aki peine à faire confiance à son nouvel ami. Surtout qu’une effroyable sorcière chasse les enfants à la tombée de la nuit… »

Ce manga en one-shot et d’un beau format saura atteindre votre coeur sans aucun doute. Adapté…

Voir l’article original 322 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s