La verrerie Mènis Koumandarèas

La viduité

Des souvenirs, les restes de l’enthousiasme et comment il subsiste face aux déconvenues quotidiennes, résignations et autres peurs. Avec une douce distanciation ironique, dans un très bel enchaînement de réminiscences, avec une tendresse sans condescendance, Mènis Koumandarèas retrace, à travers l’histoire d’une verrerie, l’histoire d’une génération grecque dans l’immédiat après-guerre. La verrerie, magnifique roman mélancolique sur ce qu’il reste de nos vies.


Voir l’article original 626 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s