« L’internet de la haine » de Johanna Vehkoo et Emmi Nieminen (Cambourakis, 2019)

Les miscellanées d'Usva

Ce documentaire graphique est d’utilité publique. Je crois que je ne peux pas en faire une conclusion plus concise et précise. Réalisé dans un contexte finlandais nous pouvons sans problème l’élargir à d’autres pays, si ce n’est que la France possède des lois qui encadrent davantage les expressions incitant à la haine.

Quatrième de couverture : « Cette bande dessinée n’est malheureusement pas une fiction. Composé de témoignages, d’investigation, de documentation et de conseils, ce livre rend compte d’un phénomène souvent sous-estimé mais très répandu : le cyberharcèlement, qui touche principalement des femmes et des minorités. Un ouvrage qui aborde de manière inédite ce thème difficile, à travers des témoignages, mais aussi des explications de termes techniques et des conseils adressés directement aux victimes. »

Ce documentaire est composé de quatre parties : des portraits de femmes qui ont été ciblées par la haine en ligne, des études de ce…

Voir l’article original 515 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s