Zoomania, Abby Geni

Pamolico, critiques romans, cinéma, séries

Zoomania retrace l’histoire de quatre frère et sœurs, devenus orphelins après qu’une tornade de force 5 a balayé la ferme où ils vivaient avec leur père. Le roman commence comme Le magicien d’Oz, dans l’esprit de Cora, une fillette fascinée par le doigt de Dieu formé par le vent et la pluie. Et puis Abby Geni les quitte pour les retrouver trois ans après, dans une caravane où habitent les trois filles. Darlene, l’aînée, prend soin des deux benjamines tandis que le garçon, Tucker, a disparu suite à une dispute, quelques mois après la catastrophe. Les journées se suivent et se ressemblent, mornes sous la chaleur sèche de l’Oklahoma qui monte peu à peu alors que l’été se rapproche. La pitié des autres habitants de Mercy isole les trois filles, seules dans leur univers fragile. Quand un incendie éclate à l’usine de cosmétiques où travaillent de nombreux hommes de…

Voir l’article original 367 mots de plus

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s