Tiger Éric Richer

La viduité

Sur les cimes de la violence, au seuil de sa coupable fascination, dans les abîmes de ceux qui, hébétés, y survivent. Dans une langue fracassante, d’une magnifique sécheresse rageuse, visuelle, Éric Richer décrit, aux confins de la Chine, un avenir possible où sexe et prostitution l’emportent. Tiger éprouvante plongée dans l’horreur, dans le rêve aussi d’un refuge.


Voir l’article original 436 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s