Lundi lecture #111 : Origines

Des annotations dans la marge

Peu de temps après avoir annoncé à sa grand-mère la mort de son père, Amin Maalouf s’interroge sur l’homme qui l’a élevé, et indirectement sur l’histoire de sa famille. Finalement, sa grand-mère décède à son tour et il se retrouve seul avec ses interrogations et le regret de ne rien avoir demandé plus tôt. Mais l’auteur a de la chance dans son malheur : quelqu’un a retrouvé une malle pleine de lettres ayant appartenue à son grand-père paternel. C’est l’occasion ou jamais de trouver des réponses à ses questions et de démêler le vrai du faux à propos des légendes de la famille.

Amin Maalouf se lance donc dans une enquête qui durera de longs mois, à la rencontre de son aïeul, Botros, et de ses semblables. Une histoire à cheval sur les XIXe et XXe siècle, à une époque où le Liban faisait partie de l’empire ottoman et où…

Voir l’article original 91 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s