This Way Up, Aisling Bea

Pamolico, critiques romans, cinéma, séries

Aine (prononcer Onia) sort tout juste d’une clinique où elle était internée suite à une dépression et à une tentative de suicide. Celle qui la surprotège à la manière d’une mère et qui vient la chercher à l’hôpital, c’est sa sœur, Shona, interprétée par Sharon Horgan, la réalisatrice de Catastrophe. La relation des deux femmes, très proches, est au cœur de cette sitcom pétillante et pleine d’humour. Plusieurs critiques l’ont rapprochée de Fleabag, ce que je ne ferai pas – là où la série de Phoebe Waller-Bridge enchaîne des situations salaces qui ne parviennent pas à arracher un sourire, la réalisation de Aisling Bea est toujours fine et facétieuse. La scénariste, Irlandaise charmante et drôle, est aussi celle qui prête ses traits à l’héroïne de This Way Up.

Les six épisodes durent chacun un peu moins d’une demi-heure, ce qui permet de binge-watcher…

Voir l’article original 131 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s