La mécanique du diable

Ma Lecturothèque

La mécanique du diable

Quatrième de couverture :

Par une nuit glaciale, dans une petite ville d’Allemagne, Karl l’apprenti horloger rumine son malheur. Il doit présenter le lendemain le nouvel automate de la grande horloge. Mais il n’a rien fait. L’inquiétant docteur Kalmenius arrive alors pour l’aider. Désespéré, Karl accepte.
La mécanique est enclenchée, c’est le début d’une abominable nuit…
Le pacte est scellé, impossible de faire marche arrière…

Voir l’article original 828 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s