Passé Outre Sébastien Rozeau

La viduité

Saisissants instantanés de Lisbonne, errance éperdue d’une quête d’un père à travers son apparition, en figuration, dans un film. Dans une prose toute de coupure, de raccords donc forcément, Sébastien Rozeaux assemble les moments où son passé revient et surtout, où, comme pour ce Tage omniprésent, il parvient à les travers, à passer outre.


Voir l’article original 472 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s