The Undoing, David E. Kelley

Pamolico - critiques romans, cinéma, séries

David E. Kelley, le réalisateur de l’adaptation de Big Little Lies (Liane Moriarty), a décidément fait de Nicole Kidman sa muse. Après avoir été l’une des actrices principales de cette série, elle se voit cette fois offrir une tête d’affiche dans The Undoing, elle aussi basée pour partie sur un livre (You Should Have Known de Jean Hanff Korelitz). Cette nouvelle création de Kelley est produite par HBO, filmée par Susanne Bier et disponible sur OCS. .

La psychologie des personnages y est extrêmement travaillée et l’ensemble parvient à tenir en haleine jusqu’à la fin du huitième épisode. Kidman y incarne ici aussi une mère de famille qui vit à New York et non sur la côte Ouest. Son mari, Jonathan, à qui Hugh Grant prête ses traits et son accent sobritish, est oncologue tandis qu’elle-même est psychologue. Leur vie confortable, tant financièrement…

Voir l’article original 267 mots de plus

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s