Docteur Foster, Mike Bartlett (saison 1 et 2)

Pamolico, critiques romans, cinéma, séries

Gemma, le Docteur Foster est de tous les plans de cette série en deux saisons. Mariée depuis de nombreuses années à Simon, et mère de Tom, dix ans à peine, cette Britannique est comblée. Mais un jour, elle retrouve un cheveu blond sur une veste de son mari. Elle-même est brune… La tromperait-il?

Sorte de Marriage Storynon-binaire, étiré et décortiqué, les épisodes créés par Mike Bartlett, disponibles sur Netflix mais originellement diffusés sur la BBC, s’attardent sur la découverte de l’adultère, sur la remise en question du couple, sur la fin d’une vie à deux et sur le désamour qui culmine en une haine de l’autre absolue. Suranne Jones, l’actrice principale, porte la série. Elle est au centre de toutes les scènes, de toutes les manigances. Tout gravite autour de son histoire, de sa descente aux enfers puis de sa lente mais certaine résurrection en…

Voir l’article original 321 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s