Les protégés de Sainte Kinga de Marc Voltenauer

Collectif polar : chronique de nuit

Le livre : Les protégés de Sainte Kinga de Marc Voltenauer. Paru le 1er octobre 2020 Chez Slatkine & Cie. 21€90. (544 p.) ; 24 x 16 cm

4ème de couverture :

« Saler sa propre vie était une exhortation à être en paix avec soi-même et avec les autres. Saler sa vie signifiait s’élever contre toute forme d’injustice, de discrimination et d’intolérance. Saler sa vie, c’était mettre au cœur de son existence une exigence morale d’amour qui dépasse frontières et différences. Pourtant ils étaient allés trop loin. »

Le 16 mai 1826, Aaron Salzberg descend d’une diligence sur la place de Bex. Il a quitté sa Pologne natale pour travailler dans les mines de sel qui font la notoriété de la petite ville suisse. Son exil dans les Alpes vaudoises va tourner à la tragédie.

Près de deux siècles plus tard, l’inspecteur Andreas Auer est appelé en urgence : un homme, déguisé…

Voir l’article original 1 301 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s