Sez Ner Arno Camenish

La viduité

La vie, là haut sur les alpages, ses fragments brillants, douloureux, l’occupation des instants par leur elliptique disparition. Dans une langue sonore, distanciée, Arno Camenish reconstitue, toujours avant leur disparition annoncée, les derniers sursauts d’un mode de vie. Sans folklore ni condescendance, Sez Ner nous fait toucher du doigt l’âpre rusticité d’une saison dans les alpages, entendre tous les cruels non-dits de ces hommes entre eux.


Voir l’article original 388 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s